Danses

L'information ci-dessous est une reproduction de l'information publiée sur le site WEB de la Corporation des professionnels en danse et danse sportive du Québec (C.P.D.D.S.Q.)

Site: www.cpddsq.ca

​Cliquez sur le nom de la danse dans cette liste pour accéder à sa description.

Le cha-cha

 

Le cha-cha-cha ou simplement le cha-cha est une danse de couple amusante d’origine cubaine. Dérivé du mambo et qui ressemble un peu à la rumba par son pas de base, le cha-cha-cha fut créé par le compositeur et violoniste cubain, Enrique Jorrin, en 1954. Le mot cha-cha-cha provient du son produit par le frottement des pieds des danseurs sur le sol. Énergie, passion et séduction s’y retrouvent et lui valent sa popularité dans les danses de compétitions ou danses sportives.

Comme dans toutes les danses latines, c’est l’homme qui guide la femme. Cette danse doit son nom à son rythme particulier. Les pas de danse sont assez simples à apprendre; c’est le rythme qui est plus compliqué. Aujourd’hui, cinquante ans après sa création, le cha-cha-cha demeure la danse latine la plus populaire en Amérique du Nord et en Europe.

Comment danser le cha-cha?

  • Caractéristiques : Un pas triple, que l’on nomme chassés, et des « Rocks steps » sont les éléments de base de cette danse. Puisque cette danse est un dérivé de la rumba et du mambo, le mouvement cubain est important.

  • Tempo : Est de à 120 à 128 battements par minute (BPM). Sur un rythme musical de 4 temps, 4/4, on commence à compter à partir de deux : deux, trois, quatre-et-un, ou deux, trois, cha-cha-cha. Le chassé est effectué sur le quatre-et-un du décompte de la danse.

  • Musique : le cha-cha se danse exclusivement sur les musiques présentant la caractéristique des 3 « cha » consécutifs. Des personnages célèbres comme Perez Prado, Tito Puente ou Henri Bellafonte ont participé à la diffusion du cha-cha dans le monde. Citons les titres le plus connus : « Oye como va », « I like it like that », etc.

Référence: http://www.cpddsq.ca/cha-cha/

Retour au menu

On entend peu parler du foxtrot de nos jours. Cependant, cette danse est toujours pratiquée ne serait-ce que par l’intermédiaire de ses variantes de compétition : le slow-fox et le quickstep. Le Foxtrot est une danse de salon qui puise ses influences dans le Gospel, le One-step et le Ragtime. Elle a par la suite été reprise par les populations blanches ce qui lui a permis d’évoluer.

Comment danser le fox-trot?

  • Caractéristiques : Cette danse de salon se pratique en une position fermée autrement dit, les danseurs sont dans les bras l’un de l’autre. La danseuse doit avoir sa main gauche derrière l’épaule droite du danseur, et sa main droite dans la main gauche du danseur. Le danseur quant à lui, doit mettre sa main droite sur l’omoplate gauche de la femme. Pour bien danser le foxtrot, le couple doit parcourir de grandes distances sur la piste en formant des « W » dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. L’élégance est également accentuée grâce aux tenues du foxtrot ainsi qu’aux chaussures.

  • Tempo : Le foxtrot et ses évolutions se dansent sur un rythme musical 4/4 voire 2/4. En général, on danse le foxtrot de 32 à 46 MPM (mesures par minute), le slow-fox de 29 à 32 MPM et le quickstep de 54 à 56 MPM.

  • Musique : De nombreux morceaux existent pour danser le foxtrot, en particulier on pourra citer « Tea for two » ou « Broadway melody ».

Référence: http://www.cpddsq.ca/fox-trot/

Retour au menu

Le fox-trot

 

Le jive

 

De toutes les danses latines, le jive est une danse de swing, version de compétition du rock ‘n’ roll. Né dans le climat social de la Deuxième Guerre mondiale, le jive fut accueilli avec beaucoup d’enthousiasme comme une nouvelle danse innovante et frénétique où pratiquement tout était permis. Le jive demande toutefois une énergie particulière, dans la mesure où, danser sur un rythme rapide et reposant sur des jeux de jambes assez fatigants.

Le jive actuelle fait partie des 5 danses latines de compétition aux côtés du cha-cha et de la samba. La caractéristique essentielle du jive est le mouvement prononcé des hanches et la répartition des mouvements plus syncopée qu’en rock. Elle est exécuté après toutes les autres danses latines alors que c’est de loin celle qui demande le plus de ressources physiques.

Comment danser le jive?

  • Caractéristiques : Le Jive de style international se caractérise par des coups de pieds et des tours rapides sur soi-même. Tandis que le Jive de style authentique utilise davantage des mouvements de torsion et des déhanchements.

  • Tempo : Le mouvement de base est en 6 temps et le tempo ressemble à : 1 – 2 – 3 – e t – 4, 5 – et – 6. Il est dansé sur un tempo d’environ 176 battements par minute (BPM), parfois moins, entre 128 et 160 BPM.

  • Musique : Musique de swing très rapide.

Référence: http://www.cpddsq.ca/jive/

Retour au menu

Le mambo

 

Le mambo est une danse populaire qui vient de Cuba. Né fin des années 1940 de la fusion de 2 rythmes, celui de la rumba et celui du swing joué par les musiciens de jazz, le mambo n’a pas de cadence déterminée. Aux instruments traditionnels de la rumba, les musiciens ont ajoutés ceux venant du jazz et ce fut la naissance d’un nouveau genre musical : le mambo.

Comment danser le mambo?

  • Caractéristiques : Concernant la danse, le mouvement des hanches caractérise vraiment le mambo, avec une jambe tendue tandis que l’autre est fléchie. Les danseurs se font face, car leurs pas de bases sont réalisés en miroir l’un par rapport à l’autre. Les partenaires sont en position fermée (type Latine). Certains danseurs de mambo enserrent la taille de leur partenaire dans leur bras droit et posent donc leur main droite sur la hanche gauche de la danseuse : les deux partenaires sont alors collés l’un à l’autre.

  • Tempo : Le mambo se danse sur un rythme musical 4/4. Un tempo de 46 MPM (mesures par minute) est courant en compétition, mais des morceaux existent en 40 comme en 60 MPM.

  • Musique : Des orchestres célèbres comme celui de Ray Barretto ou Tito Puente se sont illustrés dans la composition et l’exécution de morceaux de mambo à partir des années 40.

Référence: http://www.cpddsq.ca/mambo/

Retour au menu

Le merengue

 

Lorsque l’on parle de rythme et de danse contagieuse, on se doit de faire référence au dominicain et à son merengue. C’est vers 1850 que le merengue, qui est un genre musical et une danse, voit le jour en République dominicaine. Il existe plusieurs rythmes de merengue rien qu’en République dominicaine, d’autres merengues indigènes dans d’autres pays d’Amérique latine ont existé et certains se sont éteints. Le merengue peut être pratiqué un peu comme une marche sur un rythme binaire très simple à suivre, même dans une salle de danse bondée. Elle est de type circulaire, compacte et développe des mouvements inattendus aussi bien que des rythmes imprévus.

Comment danser le merengue?

  • Caractéristiques : La principale caractéristique du merengue est la forte présence de guitare basse et de cuivres ou d’accordéon. La base du merengue correspond à une alternance entre pied droit et pied gauche.

  • Tempo : On danse sur un tempo de 56 à 60 barres par minute (BPM).

  • Musique : Les mérengués contemporains sont très facilement identifiables du fait de la forte présence de guitare basse et de cuivres dans l’orchestration. Puisqu’il s’agit d’un pas simple qui se danse en 2 ou 4 temps, vous pouvez en fait danser le merengue sur n’importe quelle musique.

Référence: http://www.cpddsq.ca/merengue/

Retour au menu

Le paso doble

 

Le nom paso doble veut dire « deux pas », probablement parce qu’elle est basée sur une simple marche stylisée. C’est dans le contexte des corridas en Espagne qu’il faut situer les origines du paso doble. L’entrée des toréadors dans l’arène était accompagnée d’une musique au rythme marqué et au style martial. Au début du 21e siècle, une danse se développa sur cette musique et dans cet esprit de corrida. Le paso doble est associé à une mise en scène où l’homme joue le rôle du toréro et la femme celui de la cape.

Comment danser le paso doble?

  • Caractéristiques : Le pas de base est un simple pas de marche (le danseur part du pied droit, la danseuse du pied gauche en arrière). La tenue du couple est classique, mais il faut ensuite, pour adopter le style typique du paso doble (se rappeler que le danseur y joue le rôle du toréro et la femme, celui de sa cape).

  • Tempo : Le paso se danse sur un rythme moyen 2/4, à 60-61 MPM (mesures par minute) en général.

  • Musique : Les musiques les plus courantes ont une forte connotation hispanique.

Référence: http://www.cpddsq.ca/paso-doble/

Retour au menu

Le quick step

 

Issu du Foxtrot, le Quick step est né aux États-Unis pendant les années folles. Le terme « folle » qualifie d’ailleurs parfaitement cette danse pleine d’entrain, de vivacité et de joie! À partir du début des années 20, quelques foxtrots furent dansés sur des rythmes rapides pour suivre les musiques qui existaient alors. Ceci a donné une danse adaptée à la vitesse : le quick step. Le quick step est un peu un croisement entre la valse et le charleston, car il combine cette sensation de flottement avec les mouvements de pieds légers du charleston.

Comment danser le quick step?

  • Caractéristiques : Une musique dynamique, des pas élaborés, une humeur joyeuse et légère, telles sont les caractéristiques du quick step.

  • Tempo : En général, on danse le quick step sur un tempo de 200 à 208 battements par minute (BPM).

  • Musique : Le foxtrot et ses évolutions se dansent sur un rythme musical 4/4 voire 2/4. Le quick step où l’on se déplace beaucoup repose sur des marches et des chassés, et s’accommode bien d’une musique à quatre temps.

Référence: http://www.cpddsq.ca/quick-step/

Retour au menu

Le rock 'n' roll

 

Le rock ‘n’ roll est un genre musical chanté, ayant émergé aux États-Unis à la fin des années 1940 et au début des années 1950, découlant directement du rhythm and blues, musique populaire noire, avec une part d’influence de la musique country, musique populaire blanche.

Comment danser le rock 'n' roll?

  • Caractéristiques : Le rock ‘n’ roll est caractérisée par un rythme très marqué par rapport au jazz et la prédominance de la guitare électrique. Cette manière de danser est, dans les années 60, influencée par la manière de bouger des vedettes de la chanson.

  • Tempo : Le rock se danse sur tous les rythmes, mais spécialement de médium à rapide 4/4 : 29 à 69 MPM (mesures par minute).

  • Musique : Les tubes de rock’n’roll des années 50-60 sont évidemment de bons supports à cette danse, mais des morceaux de rock populaire des années 70, 80 et 90 sont également appropriés. Pour le rock sauté et le rock acrobatique, les musiques aux tempos binaires les plus marqués sont indiquées comme certaines musiques new wave des années 80.

Référence:http://www.cpddsq.ca/rock-n-roll/

Retour au menu

La rumba

 

La rumba naît dans La Havane au cours des années 1800. Le terme (peut-être dérivé de l’espagnol rumbo, en route…) désigne les fêtes nocturnes où on se rassemble pour chanter et danser. C’est une musique faite de chants et de percussions. On dit fréquemment que la rumba est la danse de l’amour… Les lents mouvements que les danseurs effectuent donnent à cette danse une sensualité particulière qui ne laisse personne indifférent. L’évolution du couple de danseurs est à rapprocher d’une parade nuptiale du monde animal : la femme aguiche l’homme avant de se dérober au dernier moment tandis que l’homme tente de la séduire en essayant de garder le contrôle…

Comment danser la rumba?

  • Caractéristiques : La Rumba de style Yambu est une des plus anciennes. Le Yambu est une danse assez lente qui se caractérise par de fortes insinuations sensuelles, symbolisant le travail de séduction de la femme qui va bouger son bassin de façon très érotique.

  • Tempo : La rumba se danse sur un rythme musical lent 4/4 : 26 à 34 MPM (mesures par minute). En général (28-31 MPM en compétition).

  • Musique : Sa musique se compose toujours de fond sonore qui est produit par le bongo (ou autre, tam tam) et les maracas. Des orchestres célèbres comme celui de Xavier Cugat (surnommé « le roi de la rumba ») ou Perez Prado ont participé à la diffusion de la rumba dans les années 30 sur le continent américain.

Référence: hhttp://www.cpddsq.ca/rumba/

Retour au menu

La salsa

 

La samba

Ce qu’on appelle aujourd’hui salsa est un terme aussi large que le rock ou le jazz. Difficile à définir et sujet à controverses, ce complexe musical est plus qu’un genre musical, une fusion ou un style musical. La salsa proprement dite naît à New York à la fin des années 60, inventée par les musiciens des barrios des quartiers pauvres latinos. Puis elle grandit dans les milieux cubains de New York et s’y épanouit dès le milieu des années 1970.

Elle est issu de nombreux rythmes tels que le son, le mambo et la guaracha de Cuba, la plena et la bomba de Porto Rico, et différents styles tels que la charanga, le conjunto, le sexteto et d’autres. Mais il est principalement basé sur une fusion de son montuno et de mambo. Les premières chansons sont Donde estabas anoche (1925, Ignacio Pineiro) et Echale salsita (1933, Ignacio Pineiro).

Comment danser la salsa?

  • Caractéristiques : L’intégration de la percussion dans la culture populaire est peut-être la caractéristique dominante des musiques afro-cubaines. L’héritage rythmique de la salsa est directement lié à la musique populaire cubaine.

  • Tempo : Les musiques salsa de n’importe quel pays ont des tempos qui varient entre 180 et 300 battements par minute (BPM), la majorité se situant dans l’intervalle 185-200 battements par minute (BPM). Seule exception, les musiques colombiennes qui sont globalement plus rapides que les autres.

  • Musique : La musique de la salsa est une fusion de plusieurs genres musicaux, d’où le nom de « salsa » qui signifie « sauce » (un mélange de plusieurs ingrédients). Il est principalement basé sur une fusion de son montuno et de mambo.

Référence: http://www.cpddsq.ca/salsa/

Retour au menu

 

La samba est un genre musical dont les racines proviennent d’Afrique à l’époque de l’esclavage ouest-africaine, et sont retracées dans les traditions religieuses africaines, en particulier celles en Angola et au Congo.

Quand on pense au Brésil, trois choses nous viennent immédiatement en tête : le football, le Carnaval de Rio et la Samba. La Samba c’est la danse nationale du Brésil. Son rythme entrainant est le symbole de la fête, de l’exubérance du Carnaval de Rio et de ses écoles qui défilent chaque année dans le sambodrome de la ville.

Comment danser la samba?

  • Caractéristiques : La samba, compte tenu de sa vitesse, figure parmi les styles de danse les plus difficiles à maîtriser. La samba se caractérise par un mouvement pendulaire particulier au cours duquel le corps balance en direction opposée par rapport aux pieds. De plus, cette danse exige que les pieds quittent toujours le sol en exécutant des « coupés » rapides, vivacité, flexibilité, isolation des parties du corps.

  • Tempo : On danse sur un tempo de 96 à 104 battements par minute (BPM).

  • Musique : Elle est fondée sur une composition rythmique syncopée, issue d’un mélange entre percussions africaines et influences portugaises et locales. Une musique à 2/4 ou 4/4, dont la structure rythmique, peut se réduire à 2/4, le temps fort étant sur le deuxième temps, avec un accompagnement riche en lignes mélodiques syncopées.

Référence: http://www.cpddsq.ca/samba/

Retour au menu

Le tango 

 

Le tango est une danse sociale et un genre né entre l’Argentine et l’Uruguay. Il était au début dansé, uniquement par les hommes. Il est décliné en plusieurs catégories, il peut être dansé, chanté ou encore joué. Le tango dansé était à l‘origine viril et quelque peu machiste, cette danse traduit le désir sexuel et la nostalgie que l’on retrouve chez les hommes. Petit à petit il devient populaire, il sera dansé par la majorité de la population. Cette danse fait partie des mœurs des Argentins.

.

Comment danser le tango?

  • Caractéristiques : Le tango doit conserver ces caractéristiques : sensualité, passion, élégance, etc. Le tango est probablement la danse de couple qui demande le plus de complicité. Il laisse une très grande liberté à l’interprétation dansée de la musique et de ses mouvements, alors que chaque danseur doit développer son propre style. Il laisse libre cours à l’improvisation et à la création artistique.

  • Tempo : Elle est dansée sur un tempo d’environ 62 à 66 battements par minute (BPM).

  • Musique : Le tango comme genre musical englobe quant à lui trois formes musicales sur lesquelles se dansent traditionnellement les pas du tango : tangos, milongas et valses. Le bandonéon, intégré au sein des orchestres de tango, composés majoritairement d’instruments à cordes, est traditionnellement l’instrument phare du tango.

Référence: http://www.cpddsq.ca/tango/

Retour au menu

Le triple swing

 

Le swing désigne, en premier lieu, une manière d’être essentielle du jazz, celle qui donne à balancer, à se balancer, à danser avec son corps dans l’espace. Mais le swing ne peut pas seulement être précisé comme du jazz. Il est également une combinaison de musique dansante et de chansons connues, avec beaucoup d’accentuation sur le rythme de manière à donner un « swing » à la musique.

L’art de la danse triple swing vous fera non seulement bouger et faire de l’exercice, développer une meilleure conscience de votre corps, rencontrer des gens intéressants, mais aussi stimulera votre esprit créatif dans le cadre de l’improvisation avec la musique et avec vos partenaires.

.

Comment danser le triple swing?

  • Caractéristiques : Le triple swing se danse sur un temps faible incorporant un chassé syncopé dit « glissé ».

  • Tempo : Elle est dansée sur un tempo d’environ 180 battements par minute (BPM).

  • Musique : Musique de swing très rapide.

Référence: http://www.cpddsq.ca/triple-swing/

Retour au menu

La valse lente

 

La valse lente qu’on peut aussi appeler valse anglaise car elle a été inventée dans les salons anglais est une forme moderne de l’ancien boston. Bien que plus lente, elle est réputée plus difficile que la valse viennoise. Elle a connu un grand succès dès 1875 grâce à sa façon particulière de glisser sur le sol. Cette danse permet au couple de danser des variations de figures très élégantes et romantique dans laquelle les couples enlacés tournent sur eux-mêmes et autour de la salle.

.

Comment danser la valse lente?

  • Caractéristiques : La valse lente est une danse à part entière. Le déplacement ne s’effectue plus en ligne droite, mais en zigzags avec de nombreuses élévations. Le couple peut passer de la position fermée habituelle à des positions promenades, déboîtées… qu’ont ne retrouvent pas dans les autres valses. Toutes les valses ont en commun la même base rythmique à 3 temps. Sur chaque mesure de 3 temps, le couple effectue un demi-tour.

  • Tempo : Le tempo idéal de la valse anglaise ou valse lente est actuellement de 30 MPM (mesures à la minute).

  • Musique : Pour la danser confortablement, il nous faut des morceaux de musique lente.

Référence: http://www.cpddsq.ca/valse-lente/

Retour au menu

La valse viennoise

 

La valse viennoise vous donne l’impression de flotter au-dessus de la piste de danse. Le mot valse vient de l’allemand « Walzer » qui signifie « tourner en cercle ». La valse a gagné ses lettres de noblesse à Vienne dans les années 1780 et s’est ensuite répandue en Occident. Il y a plusieurs théories sur l’origine de la valse viennoise, mais tous sont d’accord à dire qu’il s’agit de la plus ancienne des danses de salon.

La valse viennoise est une danse en couple. Le cavalier conduit les mouvements du couple. Il a son bras droit (cas d’un droitier) passé derrière le dos de sa partenaire. Dans la valse le couple tourne sur lui-même par un mouvement dans le sens des aiguilles d’une montre. Cependant pour éviter l’étourdissement on intercale quelques tours à gauche. Un tour complet du couple doit se réaliser sur deux mesures soit six temps. En fait, sa complexité tient surtout à ses tournoiements. La valse viennoise s’apparente au tango et est deux fois plus rapide que la valse Boston.

.

Comment danser la valse viennoise?

  • Caractéristiques : La valse viennoise est caractérisée par des grands mouvements rotationnels élégants et simples, et par des déplacements rapides sur la piste de danse.

  • Tempo : On danse la valse viennoise, sur un rythme musical moyen à rapide 3/4 : 44 à 64 MPM (mesures par minute) en général, l’idéal se situant aux alentours de 56-60 MPM.

  • Musique : La valse viennoise se joue sur une mesure à 3 temps, et la musique se joue à environ 180 temps par minute (60 mesures par minute). Les phrases musicales comportent 8 mesures.

Référence: http://www.cpddsq.ca/valse-viennoise/

Retour au menu

© 2016 Dansomax   (créé avec Wix.com)